La Spiruline fait ce qu'elle veut !

 

La récolte est décidée en fonction du bon vouloir de la spiruline.... Il n'y a pas de calendrier ou de cycle classique dans cette production, même si je produis beaucoup plus en été. Cela s'explique par l'augmentation de la photosynthèse.

 

Le facteur principal de décision pour effectuer une récolte est la "turbiditè" des bassins (c’est la teneur en matières en suspensions dans l’eau).

Quand la turbidité atteint un certain niveau, il est temps de récolter !


Une récolte en 4 Phases 

Phase 1 : Filtrer l'eau...

 

Cette étape me permet de séparer la spiruline de son milieu de culture. Grace à une pompe immergée, je transfère le contenu du bassin dans la salle de récolte puis je la filtre à l’aide d’une toile (22, 36 ou 50 microns).

 

Le milieu de culture qui ne contient plus de spiruline repart naturellement par gravité dans le bassin, afin de faire une nouvelle multiplication. Le cercle vertueux se poursuit !

 

La spiruline extraite de son milieu est appelée biomasse car ce n'est pas encore un produit alimentaire.


Phase 2 : Le pressage sous vide 

 

L'objectif de cette étape est d'extraire tout le milieu de culture résiduel de la biomasse. J'ai choisi une presse à vide (en opposition à la presse hydraulique) afin de préserver les qualités nutritionnelle de la spiruline.

 

La phycocyanine étant un pigment extrêmement fragile, il est primordial de le respecter pour le retrouver dans le produit fini.

 

 

 

Après cette étape, la spiruline est appelée spiruline fraîche et est classée comme aliment.

 

Elle est comestible !

 

Mais j'ai fait le choix de ne pas proposer ma Spiruline sous cette forme car sa durée de consommation est très très courte.


Phase 3 : Il faut donner sa forme à la Spiruline !

 

La spiruline fraîche est façonnée en de fins filaments (comme des spaghettis) afin que le séchage soit le plus rapide possible.

 

Je dépose ensuite ces « spaghettis » sur des claies de séchage alimentaire avant de les placer dans la salle de séchage.


Phase 4 : Il ne reste plus qu'à la sécher...

Le séchage doit se faire à basse température afin de ne pas altérer les nutriments de notre super aliment.

A une température de 40°C environ, elle séjournera environ 6 heures dans cette pièce équipée d'un ventilo-convecteur, d'un déshumidificateur et de nombreux ventilateurs afin de brasser l'air.

Après ce temps de séchage, la spiruline est sèche, stable dans le temps (peut se conserver 2 ans) et sera stockée dans des fûts alimentaires en attendant le retour des analyses microbiologiques.


La Spiruline est prête !

Prête à vous délivrer tous ses bienfaits !

 

Découvrez comment la consommer en cliquant ici

Découvrez mes produits en cliquant ici